Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
Mandat Confiance / Exclusivité
Bienvenue chez CENTURY 21 Quai Ouest, Agence immobilière PARIS 75015

Le projet de la Tour Triangle serait voué à l'échec... Un mal pour un bien!

Publiée le 20/11/2014

 La tour Triangle est loin de faire consensus. Ce projet de construction d’un édifice de 180 m de haut, Porte de Versailles, a subi un important coup d’arrêt, lundi 17 novembre, après son rejet par le Conseil de Paris lors d'un vote moumenté. Patrice Maire, président de Monts 14, association de sauvegarde du patrimoine, explique pourquoi il s'oppose à ce projet:

"Le projet de tour Triangle, un gratte-ciel de 180 m de haut, destiné à être bâti dans le Parc des expositions de la Porte de Versailles, vient de trébucher sur un point de détail.

Pour construire cette tour, son terrain doit être déclassé (sorti du domaine public) car il n'est plus destiné à des activités de la commune. Un vote en ce sens a eu lieu ce lundi, et le verdict est tombé : 83 voix contre, 78 pour, sur 161 suffrages exprimés.

Ce résultat est assurément un soulagement, tant ce projet de construction renie une part importante de l’histoire architecturale de Paris, et ne prend aucunement en considération le quartier dans lequel il est destiné à voir le jour.

 

Une construction disproportionnée

La principale critique adressé à ce projet tient à sa taille disproportionnée. Les 180 m de haut de cette construction et son amplitude vont bouleverser la physionomie de ce quartier, et plus largement celle de la ville de Paris.

Car cette tour est vouée à être en ligne de mire du dôme des Invalides. Une co-visibilité fâcheuse, tant elle risque de faire de l’ombre à ce beau monument. Plus largement, ce gigantisme risque de dénaturer le Paris haussmannien, ses belles façades et l’ordonnancement des avenues qui dominent ce quartier et le cœur de la ville.

Un Paris haussmannien dont il faut reconnaître que la valeur est autrement plus riche que ce projet de tour, aussi impressionnant soit-il. Car esthétisme et vertige ne se confondent pas toujours : il y a du beau dans des réalisations modestes, et de la laideur, souvent, dans des réalisations prétentieuses.

L’exemple de la Tour Montparnasse illustre très bien l’impact négatif qu’une tour provoque sur le grand paysage et le Paris emblématique. Une tour ne représente souvent qu’elle-même, sans considération pour ce qui l’entoure.

 

 

 

 

 

 

 

Un emplacement problématique

Je ne suis pas hostile à la construction de tours. Le quartier de la Défense, par exemple, s’y prête formidablement bien. L’identité architecturale y est cohérente et plutôt réussie. Mais bâtir un tel bâtiment Porte de Versailles pose un problème esthétique, comme on l’a vu, mais aussi pratique.

Implanter une tour à cet endroit risque d'introduire une rupture forte dans l’histoire architecture parisienne, et affectera forcement le potentiel de l’actuel Parc des Expositions.

La construction éventuelle de la tour Triangle va couper en deux ce site, ce qui entravera ses capacités d’évolution. Le parc expo risque de se figer, et de voir considérablement réduit son potentiel d’adaptabilité au développement et à l’apparition de nouvelles technologies. Alors que les défenseurs de ce projet évoquent sans cesse les bienfaits économiques de la tour Triangle, il y a à l’évidence de quoi contester vivement cet argumen

Depuis 2008, la municipalité entretient la confusion entre l’attractivité économique (fondée sur du réel) et l'attractivité "totémique". Pourquoi l’ambition d’accroître l’attractivité d’une ville devrait forcement passer par la construction d'une tour à la taille démesurée, qui tourne le dos à une histoire ?"

 

"Faire bouger" Paris,d’accord, mais pas de n’importe quelle manière.

 

 

Propos recueillis par Sébastien Billard pour "L'obs Le Plus", le 19/11/2014

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1280201-tour-triangle-un-edifice-disproportionne-qui-va-denaturer-la-beaute-de-paris.html

 

 

Notre actualité